Quels sont les métiers de la manutention ?

metier-manutention

Quels sont les métiers de la manutention ?

En magasin, en chantier comme dans le domaine industriel, la manutention est le levier grâce auquel les espaces sont gérés au mieux de leur disponibilité. Il existe plusieurs métiers dans le secteur de la manutention. En voici quelques-uns parmi les plus connus.

Conducteurs de chariots élévateurs

Il a pour mission de répartir les marchandises dans l’espace à l’aide d’un chariot élévateur. Pour postuler à ce métier, il faut se faire former soit à la conduite de transpalette électrique ou obtenir un CACES en chariot automoteur de manutention R 389. Il est aussi possible de prétendre à l’exercice de ce métier avec un BEP ou un CAP transport logistique.

En parallèle : Quels sont les métiers de la logistique ?

Le conducteur de grue auxiliaire

Son rôle est d’aider à déplacer des charges en direction du site selon les consignes du chef d’équipe. Il ne travaille donc pas seul. Pour obtenir ce poste, il faut un permis de catégorie C ou E, ou un BEP ou un CAP conduite engins. Vous pouvez aussi vous faire former pour obtenir un CACES Grue auxiliaire R 390.

Conducteur de grue mobile

Le conducteur de grue mobile a les mêmes missions que le conducteur de grue auxiliaire. C’est juste l’engin qui change. La formation qu’il convient de suivre pour devenir conducteur de grue est un CACES grue mobile R 383.

Avez-vous vu cela : Conducteur d'engin de chantier

Formateur manutention

Le formateur manutention est d’abord un ancien manutentionnaire. Il a pour rôle de mettre sur pied des modules de formation afin d’assurer une continuité dans la qualité du service effectué. Il peut donc animer des séances pratiques autant que théoriques sur les bonnes manœuvres en manutention. Avec un Bac pro logistique et un titre de cariste, il est possible se faire former. Mais une expérience de quelques années est indispensable en plus d’un CACES.

Le conducteur de pont roulant

Sa mission consiste à déplacer des charges conformément aux indications données par le chef d’équipe et aussi en fonction des équipements disponibles. Il est fait obligation au conducteur de ce type d’engin de maîtriser les équipements complémentaires (pont mobile, passerelle, écluse, portique, grue de quai…), afin d’être plus efficient. Pour la formation à suivre pour le devenir, il faut se faire former à l’utilisation de pont roulant conformément à la recommandation CNAM-TS R 423. Cela donne accès à une autorisation interne de conduite.

Le conducteur de nacelle

Il aide au déplacement de charges humaines ou non-humaines dans le cadre des activités d’une entreprise. Son champ de travail peut s’élargir à celui des travaux publics. Il participe aussi à une meilleure gestion de l’espace en magasin. Pour ce qui est de la formation, il faut un CACES en Plateformes Elévatrices Mobiles de Personne (PEMP) R386. Il reste aussi possible de postuler avec un CAP ou un BEP transport logistique.