Formation VTC

formation-vtc

Formation VTC

Il existe plusieurs types de conducteurs de véhicules, et les VTC en font partie. Ce ne sont pas des chauffeurs comme les autres. Ils se différencient non seulement par le type de véhicules qu’ils conduisent, mais aussi par la nature des passagers. Voici ce qu’il faut savoir à propos de ce métier et le type de formations auxquelles vous pouvez souscrire.

C’est quoi un VTC ?

Le VTC est un chauffeur qui est chargé de conduire des passagers qui, la plupart du temps, sont des touristes. On parle de chauffeur de véhicule de luxe. En effet, les voitures conduites par ce type de chauffeur sont souvent des Mercedes Benz ou des Berlines. Ces véhicules sont de 4 à 9 places, mais ont obligation d’offrir un confort de haut standing aux passagers. Puisque que le métier est lié au tourisme, les lieux où l’on rencontre souvent les VTC sont les aéroports et les centres d’attraction en ville.

A voir aussi : Formation conduite de transpalette

Contrairement aux autres chauffeurs, le VTC est interdit de prendre des clients au bord de la voix, cela doit se faire sur rendez-vous. De même, les véhicules considérés comme aptes pour servir à ce type de travail doivent avoir une puissance minimale de 120 chevaux et mesurer au moins 4,5 mètres. Aussi, ne doivent-ils pas avoir 6 ans d’ancienneté sur le marché de l’automobile. Celui qui conduit ce genre de véhicule doit être souriant en plus d’avoir suivi une formation idoine.

Quelles sont les conditions à remplir pour suivre une formation de VTC ?

Il existe plusieurs manières pour se faire former à ce métier. Si vous êtes propriétaire de votre véhicule, alors vous devez vous rendre sur internet pour faire la demande d’une immatriculation. Cela se fait sur le registre des VTC. Il s’agit d’obtenir un numéro SIRENE ou K-Bis. Il vous faudra aussi mener des démarches pour la création d’une entreprise personnelle.

Lire également : Comment devenir conducteur routier ?

Cependant, que vous soyez à votre compte ou pas, le chauffeur de VTC a l’obligation d’avoir un permis B. Celui-ci lui permettra de faire la demande d’une carte professionnelle auprès de la préfecture. Il faut aussi fournir un casier judiciaire vierge et enfin passer un examen pour valider vos compétences.

Par ailleurs, les portes de la formation vous sont aussi ouvertes si vous êtes capables de prouver que vous avez une expérience en conduite professionnelle dans le domaine du transport de personnes. Cette expérience doit couvrir une période d’au moins un an sur les 10 dernières années.

En quoi consiste la formation ?

Pour ce qui est de la formation, certaines plateformes en proposent à distance, par e-learning. Précisons au passage qu’avoir de bonnes bases en informatique et maîtriser au moins l’anglais est un atout essentiel. Le perfectionnement en l’anglais est d’ailleurs proposé dans la plupart des modules de formation. Si vous avez déjà votre permis, la formation se fera selon votre disponibilité sur un total de 14 heures de cours. Elle peut coûter approximativement 1400 euros et est sanctionnée par une attestation qu’il faudra renouveler chaque 5 an.