Conducteur d'engin de chantier

conducteur-engin-de-chantier

Conducteur d'engin de chantier

Pour aboutir à la livraison d’un chantier, il est souvent mis à contribution plusieurs compétences. Parmi elles figurent celle du conducteur d’engin de chantier. On peut dire que sa tâche se trouve en amont de celle de plusieurs autres ouvriers sur un chantier. C’est un travail exigeant qui nécessite un certain nombre de compétences et d’aptitudes.

En quoi consiste le métier de conducteur d’engin de chantier ?

C’est un métier qui consiste à rester aux commandes d’engins comme des bulldozers, des grues automotrices, des décapeuses, des niveleuses. On compte aussi parmi les engins pilotés, les bouteurs, les rouleaux compresseurs et tous les gros engins capables de servir sur un chantier, qu’ils soient sur roues ou sur chenilles.

A lire en complément : Quels sont les métiers du transport ?

Précisons quand même qu’en fonction du type de travaux qui aura cours sur le terrain, le conducteur d’engin de chantier aura aussi des missions différentes.

En effet, lorsque son travail le porte sur des chantiers modestes, il est fréquent que le conducteur fasse preuve de polyvalence, allant d’un engin à un autre. Mais dans le cas des gros ouvrages, sa tâche sera un peu plus spécifique. Il sera donc amené à piloter une machine bien spécifique pour des tâches du même type.

A lire aussi : Formateur de transport

Le conducteur d’engin de chantier est donc, selon les types de chantiers et de tâches, amené à déplacer des charges, à remblayer ou à déblayer, à créer des trachées, etc. Tout ceci doit se faire avec une grande précision. Il arrive aussi que le conducteur répare les petites pannes qui peuvent survenir sur son engin. Il lui faut donc une connaissance de base en mécanique.

Quels sont les qualités requises pour exercer ?

Pour exercer ce métier, il est indispensable d’avoir un sens aigu des responsabilités parce que la moindre fausse manœuvre peut mettre en péril la vie des autres ouvriers présents sur le chantier. Il faut aussi avoir un sang-froid exceptionnel pour arriver à manœuvrer ces machines qui sont très lourdes, et dont la manipulation expose à quelques dangers.

Le conducteur d’engin de chantier travaille dans des conditions extrêmes parfois. Il est donc indispensable qu’il jouisse d’une santé robuste en plus de pouvoir supporter le bruit.

Quelles études faut-il faire pour embrasser cette carrière ?

Pour devenir conducteur d’engin de chantier, il faut un CAP conducteur d’engin de travaux publics et carrière. Il est possible de l’obtenir une fois sorti du collège. Cependant, si vous envisagez de maximiser vos chances de décrocher un job, ce diplôme ne sera pas suffisant à lui tout seul.

Un Brevet Professionnel conducteur de travaux publics peut vous aider à être un peu plus compétitif ou encore un bac pro travaux publics. Plus vous avez des diplômes importants et plus vous serez responsabilisé et, bien évidemment, mieux payé aussi.

A quoi peut-on s’attendre pour ce qui est du salaire et des perspectives ?

Pour ce qui concerne le salaire du conducteur d’engin de chantier, il faut s’attendre à gagner entre 20 000 et 30 000 l’année, soit un peu plus de 1500 euros comme mensualité en moyenne. Le salaire sera fonction du diplôme mais aussi de l’ancienneté. Quant aux perspectives, le conducteur peut, au bout de quelques années, être placé à la tête d’une équipe constituée d’autres conducteurs.