Conducteur de pelle hydraulique-chargeuse pelleteuse

Le travail qu’il accompli est l’un des plus importants sur un chantier, et cela ne tient aucunement à la taille de l’engin piloté. Le métier de conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse est aussi très exigeant, même si le parcours qui y mène l’est un peu moins.

En quoi consiste le métier ?

Le conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse peut sembler livré à lui-même quand on l’observe travailler, mais c’est exactement le contraire. Tout ce qu’il fait s’inscrit dans une dynamique d’ensemble. Il est chargé, selon les cas, du terrassement, de l’extraction de gravas, et peut aussi creuser des tranchées. Il est également possible qu’il veille à l’exécution d’une manutention quand il est question de travaux de canalisation ou de blindage de tranchées.

Les équipements mis à contribution dans le cadre de la réalisation de ses tâches sont diversifiés. Il lui arrive de manœuvrer avec une pelle hydraulique, une butte, une benne preneuse, un concasseur ou une fourche de manutention. Il peut arriver au conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse de conduire un tombereau, tout en restant polyvalent sur la conduite de pelle hydraulique et de la chargeuse pelleteuse.

Quels en sont les qualités exigées ?

Certaines qualités sont requises pour être conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse. Il lui faut avoir en premier lieu une grande maîtrise de soi. En effet, il conduit un engin assez lourd, et qui peut être dangereux s’il est mal employé. C’est aussi pour cela qu’il doit avoir un grand sens de la responsabilité dans la mesure où son travail, s’il est mal effectué peut coûter cher à ceux qui l’entoure. On dit d’ailleurs en la matière qu’il veille à la sécurité des autres.

Être précis et calme tout en étant capable de faire preuve d’une grande capacité de concentration sont autant d’exigences qui lui sont faites. En effet, à l’opposé des autres conducteurs, le conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse doit être capable de maîtriser plusieurs types d’engin utilisables sur un chantier. En plus de tout ceci, une bonne condition physique et la capacité à supporter le bruit et les conditions extrêmes de travail sont des atouts majeurs.

Que faut-il savoir à propos des formations ?

Il est possible de devenir conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse avec une formation adéquate. Elle se fait sur trois niveaux (CCP 1, 2 et 3) pour un ensemble de 492 heures de cours. La validation des modules vous donne accès au CACES R372. Si vous avez appris sur le tas, il est aussi possible de procéder par validation des acquis d’expérience pour obtenir un CACES de catégorie 2, 4, 8 valable pour 10 ans. En cas d’échec à cette validation, il reste possible que vous vous fassiez délivrer un CCP après que le jury ait délibéré.

Salaire et évolution

Le salaire, lorsque l’on exerce ce métier, oscille entre 20 000 à 30 000 euros l’an. En matière d’évolution, le conducteur de pelle hydraulique et de chargeuse pelleteuse peut devenir chef d’une équipe dans le cadre des travaux sur un grand chantier.